Le sel de nicotine – Ce qu’il faut savoir

Comme chaque année, la Vapexpo est le lieu de toutes les découvertes en termes de vapotage. 2017 n’a pas dérogé à la règle, puisque les sels de nicotine ont attiré toute la lumière à tel point qu’il était le centre de toutes les discussions. Cette petite innovation pourrait bouleverser notre nos habitudes de vape. Mais alors, à quoi correspondent ces sels de nicotine et que peuvent-ils apporter ? Faisons le point !

La nicotine : faits et méfaits

La nicotine

Avant toute chose, un petit rappel sur la nicotine peut être utile. La nicotine classique, c’est-à-dire sous forme de liquide, est le composé présent dans certains e-liquides. Purifiée et donc traitée, elle permet aux gros fumeurs de cigarettes traditionnelles de débuter un sevrage efficace avec la e-cigarette. Son traitement subit plusieurs phases chimiques dans l’optique d’une transformation en produit de qualité pharmaceutique. Même si cette purification permet une intégration sûre à l’organisme humain, tout ce processus de traitement dénature le produit de base pour affecter les effets ressentis. La nicotine traitée est ainsi beaucoup moins efficace qu’à son état naturel.

En intégrant de la nicotine dans les liquides de cigarettes électronique, le but est ainsi de permettre à l’utilisateur de ne pas perdre ses repères de fumeur. Ce sevrage pourra en effet être efficace seulement si le dosage en nicotine est élevé. C’est la sensation de hit qui est recherchée par les fumeurs repentis, que seule la nicotine peut provoquer. Mais cette sensation à un niveau trop intense peut entrainer des irritations au niveau des voies respiratoires. Les e-liquides disposant d’un taux de nicotine très élevé peuvent donc entrainer des sensations désagréables, ce qui contraint les utilisateurs à se tourner vers une consommation avec des dosages plus bas, et donc peu adaptés à leurs besoins. Notez qu’une cigarette classique équivaut à un ressenti de nicotine d’une durée de 10 secondes, contre 10 minutes pour une e-cigarette.

Les sels de nicotine : une alternative intéressante

Mais alors en quoi les sels de nicotine sont-ils si différents de la nicotine basique ? Ces sels se trouvent directement dans les feuilles de tabac destinés à être utilisés avec la cigarette classique. Malgré ce que leur nom peut laisser paraitre, ces sels n’ont pas une forme de cristaux mais de liquide. Le terme de « sels » provient de l’alcaloïde, soit la molécule azotée qui apparait sous forme de sels. Les sels de nicotine sont ainsi la forme la plus naturelle de nicotine.

L’avantage premier des sels de nicotine est d’offrir une meilleure stabilité qu’avec la nicotine traitée, ainsi qu’une douceur en gorge améliorée. En consommant ces sels de nicotine avec la e-cigarette, les sensations de vape seront ainsi très proches des bouffées de tabac. La perception du hit sera plus doux et donc moins violent pour la gorge, améliorant ainsi leur efficacité sur la durée.

Les sels de nicotine pourraient être une bonne solution pour les vapoteurs débutants dont le but étant d’entamer un sevrage au tabac efficace. Mais il est fréquent que les e-liquides disposant de nicotine plus traditionnelle ne parviennent pas à combler ce manque récent. Les anciens gros fumeurs pourront ainsi trouver dans les sels de nicotine un moyen plus pérenne à leur sevrage, les sensations ressenties étant proches de la cigarette traditionnelle. Plutôt qu’avoir la e-cigarette constamment fixée en bouche, ce public extrêmement dépendant au tabac et à la nicotine pourra bénéficier de vapes plus espacées mais avec un degré similaire d’efficience.

Comment consommer les sels de nicotine ?

Les sels de nicotine sont certes une bonne alternative à la nicotine purifiée, mais ils restent tout de même une sorte de nicotine ! Il est important de garder à l’esprit que ces sels disposent d’un fort dosage équivalent à 20 mg/ml en moyenne. Il est ainsi recommandé de privilégier du matériel destiné à l’inhalation indirecte, et en aucun cas des atomiseurs élaborés pour accéder à des hautes puissances.

En utilisant du matériel à la puissance relativement faible, le liquide consommé ne donne pas l’impression d’inhaler un fort dosage en nicotine, mais l’apport sera tout aussi important. La fréquence de vape se verra par conséquent réduite, tout en bénéficiant d’une satisfaction permanente en nicotine. De quoi faire également de belles économies !

Il est également envisageable d’allier nicotine basique et sels de nicotine dans le même e-liquide, accroissant ainsi le PH de cette fusion. Les sels de nicotine étant aux prémices de leur technologie, il est donc recommandé de ne pas expérimenter ce type de mélange. En effet, la limitation française en termes de dosage en nicotine est actuellement fixée à 20 mg/ml.

Les sels de nicotine : le nouvel Odyssée des vapoteurs ?

Cela devient désormais une habitude, chaque nouvelle innovation lors de la Vapexpo entraine les fougues du marché. Malgré leur efficacité évidente, les sels de nicotine conviennent à un marché de niche et pourront difficilement s’étendre à tous les profils de vapoteurs.

Comme susmentionnée, la sensation de hit se veut très douce, et donc beaucoup trop en deçà des attentes des gros fumeurs. Tout comme un matériel puissant proscrira toute utilisation des sels de nicotine, risquant un surdosage. Notez que les boxs, mods, clearomieurs ou atomiseurs puissants sont très fréquents sur le marché, et qu’il est donc difficile de passer outre.

En termes de tarifs, les sels de nicotine sont plus onéreux que la nicotine basique, à cause de leur coût plus élevé en production. Cette différence de prix s’explique en grande partie par les sensations perçues, mais pourra être trop importante pour une grande partie des consommateurs.

Les sels de nicotine correspondent ainsi à un besoin précis, qui sera difficilement à l’image de tous les profils d’utilisateurs.

quels sont les effets et/ou risques sur la santé ?

Dès qu’une nouvelle technologie fait ses premiers pas sur le marché, la question est toujours la même ; quels sont les effets et/ou risques sur la santé ? Cette interrogation légitime n’a pour autant pas encore de réponses claires aujourd’hui. Il est toutefois admis que la nicotine basique et les sels de nicotine aient des effets sensiblement similaires sur l’organisme humain.

Les experts en nicotine ne cachent pas leur enthousiasme face à l’efficacité de ce produit, mais accompagnent cet entrain d’une certaine prudence. Car l’avantage des sels de nicotine est clairement d’aider à diminuer la consommation en nicotine, ce qui ravit évidemment les spécialistes. Le problème principal proviendrait de la fabrication issue de petites sociétés indépendantes, et non de l’industrie du tabac. Il faut ainsi redoubler de vigilance quant à l’origine et à la composition de ces produits.

Ainsi, les sels de nicotine se veulent être davantage un complément efficace à la nicotine basique plutôt qu’une véritable révolution. Il s’agit tout de même d’une véritable alternative ; les e-liquides concernés procurent des sensations similaires à celles de la cigarette traditionnelle. Cet aspect est un bel avantage pour les fumeurs dépendants au tabac souhaitant réaliser un sevrage pérenne. Plutôt destinés aux vapoteurs débutants peu adeptes au hit prononcé, les sels de nicotine devront être consommés avec un matériel adapté pour bénéficier au mieux de leurs vertus.

Retour au dossier e-cigarette