De la scène à la weed : les rappeurs qui investissent dans le cannabis

De la scène à la weed : Ces rappeurs qui investissement dans le cannabis et le cbd

Le cannabis est une plante qui n’a pas fini de faire parler d’elle ! Si elle est longtemps restée dans l’ombre, interdite dans de nombreux pays, elle est aujourd’hui de plus en plus présente dans le monde des affaires. En effet, de nombreux rappeurs ont décidé d’investir dans cette industrie florissante. Si certains y voient une simple opportunité de business, d’autres considèrent cette décision comme un engagement en faveur de la légalisation du cannabis. Découvrons ensemble ces artistes qui se sont lancés dans l’aventure du cannabis ces dernières années.

Rap et cannabis : l’histoire d’un mariage indissociable

Aux États-Unis, où l’utilisation récréative du cannabis est autorisée dans certains États, de nombreux artistes ont flairé le bon coup et ont décidé de s’engager dans cette industrie florissante.

L’un des rappeurs les plus connus pour ses investissements dans le cannabis est sans aucun doute Snoop Dogg. En 2015, il a fondé “Leafs by Snoop“, une entreprise qui propose des variétés de cannabis de qualité supérieure. Il ne s’agit pas seulement de vendre de l’herbe, mais également de proposer une expérience de consommation de cannabis haut de gamme. En plus de cela, Snoop Dogg est également impliqué dans d’autres entreprises de cannabis, telles que “Merry Jane” et “Canopy Growth Corporation”.

Autre rappeur qui a investi dans le cannabis : Wiz Khalifa. Il a lancé sa propre entreprise, “Khalifa Kush Enterprises“, en 2015, qui produit et vend des variétés de cannabis premium. Il est également propriétaire d’un dispensaire de cannabis dans l’État du Colorado, où l’utilisation récréative du cannabis est légale.

B-Real, membre du groupe de rap Cypress Hill, est également impliqué dans l’industrie du cannabis. Il a fondé “Dr. Greenthumb’s Dispensary”, une chaîne de dispensaires de cannabis en Californie. En plus de cela, il a également lancé sa propre ligne de produits dérivés du cannabis.

Le cannabis dans la culture hip-hop est présent depuis toujours

Le cannabis fait partie intégrante de la culture hip-hop. Depuis les années 90, de nombreux rappeurs ont fait l’apologie du cannabis dans leur musique. Pour eux, investir dans l’industrie du cannabis est une façon de donner un sens à leur musique, de défendre une cause et de promouvoir une culture qui leur est chère.

En investissant dans l’industrie du cannabis, ils espèrent également contribuer à sa légalisation et à sa normalisation, en faisant la promotion d’une consommation responsable et en combattant les stéréotypes négatifs qui sont souvent associés au cannabis.

Pour eux, investir dans cette industrie est bien plus qu’un simple moyen de gagner de l’argent. C’est une façon de défendre une cause qui leur tient à cœur, de promouvoir une culture et de contribuer à la légalisation et à la normalisation du cannabis.

Et du côté des rappeurs Français ?

Contrairement aux Etats-Unis où plus de 19 états ont pour le moment légalisé le Cannabis, la France interdit pour le moment la vente et la détention de cette plante. Cependant, depuis 2022, la vente de cannabidiol (CBD) en France est légale. Il est ainsi possible de vendre, d’acheter, détenir et consommer du CBD en France si celui-ci ne contient pas plus de 0,3% de THC.

Depuis, de nombreux rappeurs français ont flairé le bon plan et on investi dans le cannabidiol, cette plante extraite du cannabis qui ne produit pas d’effets psycho-actifs mais utilisée pour ses propriétés relaxantes.

Booba a par exemple lancé sa marque de CBD “Ouest Side” et propose des fleurs de CBD, des huiles ou encore des résines. Le rappeur SCH ou encore Koba LaD ont se sont également entourés de spécialistes du domaine pour concevoir toute une gamme de produits bruts ou dérivés du CBD.

crédit photo : cbdoracle.com

Il est évident que de nombreux rappeurs américains et français ont saisit l’importance de l’industrie du cannabis et du CBD et ont choisi d’y investir leur argent. Les réformes législatives progressives aux États-Unis ont également ouvert la voie à une industrie en pleine croissance, offrant de nombreuses opportunités d’investissement pour les rappeurs et les entrepreneurs en général.

En France, bien que la législation du cannabis fasse encore débat, l’industrie du CBD elle, est en train de devenir une force économique importante, créant de nouvelles opportunités pour les investisseurs et les célébrités.

A lire aussi

Laisser un commentaire