FATHER'S DAYS - Jusqu'à 30€ offerts Découvrir Ignorer

CBD et Test de Police : Tout savoir

Que faire en cas de test salivaire positif après avoir fumé du CBD ?

Que faire si je viens d’être testé positif au cbd ? Découvrez nos conseils

Vous avez consommé du CBD légal dont le taux de THC est inférieur à la limite autorisée. Cependant, vous venez d’être testé positif au THC suite à un contrôle de police. De nombreux amateurs de CBD, convaincus d’être dans leur droit, ont vécu cette mésaventure commune. Mais que faire si des traces de THC sont détectées lors d’un test salivaire après un contrôle de police ?

CBD test positif : Tout d’abord, restez calme et coopérez

Tout d’abord, il est crucial de rester calme et de coopérer. Refuser de se soumettre à un test salivaire peut entraîner des sanctions.

Si vous êtes arrêté et que vous avez uniquement consommé du CBD, il est recommandé de demander une prise de sang. Celle-ci devrait révéler un taux de THC très faible.

Il est important de rappeler que les tests salivaires ne quantifient pas le taux de THC présent, mais simplement détectent sa présence, même en quantité minime. Le CBD n’est pas considéré comme un stupéfiant aux yeux de la loi, et il est courant que les produits à base de CBD contiennent également du THC. En France, la loi autorise une teneur maximale en delta-9-tétrahydrocannabinol (THC) de 0,2% dans les produits à base de cannabidiol (CBD), conformément à la loi n° 2018-938 du 30 octobre 2018. Cette limite de 0,2% est considérée comme un seuil de sécurité en dessous duquel la consommation de cannabis ne produit pas d’effet psychoactif.

En conséquence, l’analyse salivaire ne permet pas de faire la distinction entre une consommation de cannabis ou de CBD. Pour clarifier la situation, il est donc recommandé de demander une analyse de sang, qui pourra quantifier le taux de THC présent dans l’organisme.

Lors d’une interpellation, l’association NORML FRANCE recommande de prendre des notes très détaillées sur toutes les conditions de l’arrestation. Chaque information est importante pour collecter un maximum de preuves pouvant mettre en évidence d’éventuelles erreurs de procédure, et ainsi préparer la défense future.

Une fois l’interpellation terminée, il est primordial d’agir rapidement et de contacter rapidement un avocat ou une aide juridictionnelle. Ces professionnels peuvent fournir des conseils juridiques et aider à constituer un dossier solide pour se défendre efficacement en cas de poursuites judiciaires.

Après l’enquête, le procureur de la République décide du sort de l’affaire, avec plusieurs options possibles :

  • Le classement sans suite, qui signifie que l’affaire est abandonnée sans suite judiciaire.
  • Les mesures alternatives aux poursuites, qui permettent d’éviter un procès et de trouver une solution alternative pour régler l’affaire.
  • La comparution devant le tribunal, qui est une audience publique où la personne concernée doit répondre de ses actes devant un juge et un jury, et risque une condamnation ou une peine si elle est reconnue coupable.

Il convient de noter que la décision du procureur dépendra des éléments de preuve collectés lors de l’enquête, ainsi que de la gravité de l’infraction présumée et des antécédents éventuels de la personne concernée. Il est recommandé de contacter un avocat pour être conseillé sur les meilleures options de défense en cas de poursuites judiciaires.

Si vous êtes contrôlé positif au THC après avoir consommé du CBD légal, il est important d’être transparent et de coopérer avec les autorités. Il ne faut pas paniquer et il est conseillé de demander une contre-analyse pour confirmer la quantité de THC présente dans votre sang.

Pour résumer, si vous rencontrez des complications juridiques, il est vivement recommandé de consulter un avocat pour obtenir des conseils juridiques adaptés à votre situation et vous aider à comprendre vos droits. Un avocat peut également vous aider à préparer une défense solide et à vous représenter devant les tribunaux si nécessaire. Enfin, il est important de noter que les résultats d’un test de dépistage ne sont pas toujours fiables à 100 % et que d’autres facteurs peuvent affecter la présence de THC dans le corps, tels que le métabolisme individuel ou la qualité des produits consommés.

Découvrez Magnum Detox, le nettoyeur de toxines salivaires !

Pas envie de devoir vous justifier d’avoir consommé du CBD légal lors d’un test salivaire ? Optez pour le bain de bouche anti THC ! Ce nettoyant s’utilise comme un bain de bouche classique et élimine le THC contenu dans votre salive en seulement quelques minutes !

A lire aussi

Laisser un commentaire