Le clearomiseur – ce qu’il faut savoir

Qu’est-ce qu’un clearomiseur ?

Par définition, un clearomiseur est l’alliage d’un atomiseur et d’un réservoir, essentiel au bon fonctionnement de la cigarette électronique. Celui-ci va pouvoir accueillir le e-liquide dans un réservoir d’une contenance de 1 à 5 ml, pour le transformer ensuite en vapeur destinée à l’inhalation.

Composition du clearomiseur

Afin de bien comprendre le fonctionnement d’un clearomiseur, il est nécessaire d’établir en amont un rapide tour d’horizon de son anatomie.

Le drip tip

Le drip tip désigne l’embout buccal qui est fixé sur l’atomiseur en étant clipsé ou vissé. La vapeur produite par le clearomiseur sortira ainsi par cette partie pour rentrer directement en contact de la bouche du vapoteur. Si la majorité des drip tips du marché sont de type 510 pour s’adapter à une majorité de clearomiseurs, les modèles soumis à la vente sont très diversifiés.

Parmi les caractéristiques du drip tip, le matériau est celui qui définira au mieux le type de vape délivré. Il est ainsi possible de rencontrer plusieurs sortes de matériaux :

  • Delrin : cette matière apporte un confort agréable en bouche. Les autres avantages sont la faible absorption thermique ainsi l’adhérence minime du liquide sur la paroi. Très coutumier sur le marché, un drip tip en delrin assure une vape douce.
  • Téflon : relativement proche du delrin, le téflon procure les mêmes propriétés.
  • Acier : le rôle de ce matériau est avant tout d’assurer une vraie robustesse et un entretien simple au drip tip. Il est très fréquent de trouver les drip tips en acier lorsqu’ils sont associés à leurs clearomiseurs. Ceci permettant d’uniformiser le design global de la cigarette électronique.
  • Ebonite : cette matière se veut plus rare sur le marché, mais permet de bien supporter la chaleur propulsée. On notera néanmoins que sa solidité reste en deçà du delrin ou du téflon.

Le réservoir / tank

Le réservoir, aussi nommé tank, est la partie accueillant le e-liquide. A l’instar du drip tip, le réservoir peut être soumis en plusieurs matières différentes :

  • Plastique : très solide, le plastique permet une bonne protection des rayons UV. Son point faible demeure dans le goût parfois résiduel rencontré après le changement de saveurs de liquide.
  • Verre : fréquemment proposé en pyrex, ce matériau offre l’avantage d’une absence totale de goût résiduel ainsi que d’une excellente résistance à la corrosion.
  • Métal : en aluminium ou en inox, ce dernier est sans conteste celui procurant la plus grande robustesse. La visualisation du niveau de liquide est néanmoins minime à cause de l’opacité de ce matériau.

La cheminée

Cette partie concerne la partie centrale du clearomiseur. Il s’agit de l’endroit où la vapeur issue de la chambre de vaporisation est transférée pour atteindre le drip tip.

La résistance / Coil

Le rôle de la résistance est primordial quant au bon fonctionnement de la cigarette électronique. Il s’agit d’un mariage entre un fil résistif souvent en kanthal ou nichrome, avec une mèche en coton ou silice. C’est cette association qui permettra de créer et propulser ensuite la vapeur.

La base / Bottom Cap

La base du clearomiseur fait office de liant entre la batterie et la résistance de la vapoteuse. Celle-ci est généralement de type 510 ou eGo, et de plus en plus de modèle disposent d’un airflow intégré. Ce dernier peut fréquemment se régler via une bague qui permettra d’ajuster à sa guise la production de vapeur et le rendu des saveurs.

Le fonctionnement du clearomiseur

Maintenant que l’anatomie du clearomiseur n’a plus de secret pour vous, appréhender son fonctionnement en sera plus limpide.

Le clearomiseur débute sa mise en marche lorsque que le bouton switch est actionné. Pour rappel, ce bouton désigne l’interrupteur de la batterie ou du mod de la cigarette électronique. Une fois le switch appuyé, un courant est créé provoquant ainsi la chauffe de la résistance pour s’en suivre la création de vapeur par capillarité. Pour faire simple, le e-liquide contenu dans le réservoir imbibe la mèche et le fil résistif de la résistance, pour faire naître une vapeur qui circulera ensuite dans la cheminée jusqu’au drip tip.

Pour intégrer le liquide dans le clearomiseur, plusieurs systèmes de remplissage sont mis à disposition des vapoteurs. Par le haut ou par le bas, avec ou sans dévissage, les déclinaisons sont larges pour vous proposer plusieurs types d’ergonomies qui s’adapteront à chaque profil de vapoteur.

Comment choisir son clearomiseur ?

Au moment de l’achat de votre clearomiseur, il est important de prendre en compte plusieurs paramètres pour profiter au mieux des vertus du vapotage. C’est le modèle du clearomiseur qui définira le rendu de vapeur et de saveurs, tout comme l’autonomie, la consommation en e-liquide ou encore les sensations délivrées. Alors sur quoi devez-vous centrer votre attention au moment de l’achat ? Voici de quoi éclairer vos esprits.

Avant toute chose, sachez qu’il existe trois types de clearomiseurs :

Clearomiseur en inhalation directe

Egalement mentionnée Sub-Ohm, cette famille de clearomiseurs dispose de résistances très basses (0.5 ohm à 1 ohm) générant une vapeur dense et un débit d’air important. Le tirage se veut plutôt aérien et facilite une pénétration directe dans les poumons du vapoteur via une unique aspiration.
La puissance délivrée par l’inhalation directe est importante (20 à 100 watts) tout en évitant la sensation d’un goût de brûlé. Ce type de clearomiseur réclame une batterie conséquente pour supporter la consommation élevée en e-liquides.

Clearomiseur en inhalation indirecte

Via un tirage serré, ce second type de clearomiseur fonctionne à l’image de la cigarette traditionnelle. En effet, la vapeur est aspirée une première fois pour rentrer en bouche, puis la seconde aspiration va intégrer la vapeur dans les poumons. L’entrée de l’air se veut relativement légère et les résistances elles, possèdent une impédance élevée (1 ohm à 2 ohms). L’inhalation indirecte est très appréciée par les adeptes de bon rendu de saveurs et de hit soutenu, accompagnés d’une production de vapeur plus légère.

Clearomiseur polyvalent

Ce troisième type de clearomiseur associe à lui seul l’inhalation directe et indirecte. C’est la résistance choisie qui permettra ainsi de passer d’un mode à un autre.

Une fois que vous avez opté pour le type de clearomiseur collant aux plus près de vos envies, d’autres critères sont tout aussi essentiels à considérer.

La résistance

La résistance, et notamment sa valeur en ohm, sera essentielle pour déterminer le clearomiseur le mieux adapté à votre profil. En effet, cette résistance permettra de déterminer le degré de restitution des saveurs et de la vapeur. Veillez ainsi à bien vérifier si la résistance inclue dans le clearomiseur est bien compatible à la batterie ou au mod.

En plus de sa valeur, la position de la résistance dans le clearomiseur peut avoir un impact sur la chauffe de la vapeur. Ainsi, plus la résistance sera localisée vers le haut du clearomiseur, plus la vapeur propulsée sera chaude. Tout comme plus la valeur de la résistance sera proche de zéro, plus la vapeur délivrée sera chaude.

Le rendu de vapeur

Le rendu de vapeur offert par le clearomiseur peut varier de température, et sera souvent lié à la valeur de la résistance. Que vous préfériez une vapeur froide, tiède ou plutôt chaude, celle-ci aura un impact sur la saveur de votre e-liquide. Il est ainsi conseillé d’ajuster le modèle du clearomiseur en fonction du e-liquide. A titre d’exemple, si vous appréciez les arômes fruités, les clearomiseurs possédant un système de vapeur tiède et/ou froide permettront de restituer au mieux la saveur. Les amateurs de goûts au tabac ou bien plus gourmands, se dirigeront davantage vers des modèles disposant d’un système de vapeur tiède ou chaude.

La capacité du réservoir

C’est la contenance du réservoir de votre clearomiseur qui déterminera son autonomie. Le marché soumet à la vente des réservoirs disposant d’une capacité généralement située entre 1 et 5 ml.

Le design

Profiter d’une vape puissante et agréable c’est bien, mais c’est encore mieux lorsque votre matériel dispose d’un joli design. Il est ainsi recommandé de bien assortir le diamètre du clearomiseur avec votre batterie, mod ou drip tip. En plus de ce souci d’esthétisme, harmoniser l’ensemble permettra d’éviter l’endommagement de votre équipement.

En termes de connectique, il est nécessaire de bien la vérifier pour qu’elle puisse s’adapter au mieux à votre clearomiseur. En adoptant un système de type 510, vous aurez peu de risques d’incompatibilité, puisqu’il s’adapte avec la plupart des batteries et mods du marché.

Retour au dossier e-cigarette

Les meilleures ventes de clearomiseurs

2,90 1,55
29,90 19,90
39,90 21,90
39,90 29,90
19,90

Les autres conseils sur la e-cigarette

Tout savoir sur les cigarettes électroniques

LA E-CIGARETTE

Qu’est ce que la e-cigarette ?
Les différents modèles
Comment bien la choisir ?

En savoir plus
Tout savoir sur les box mods

LE MOD/BOX

Qu’est ce qu’un mod ?
Les différents types de mods
Comment choisir son mod ?

En savoir plus
Tout savoir sur les résistances des clearomiseurs

LA RÉSISTANCE

Qu’est ce qu’une résistance ?
Choisir sa résistance ?
Changer la résistance du clearo

En savoir plus
Tout savoir sur le e-liquide

LE E-LIQUIDE

Qu’est ce qu’un e-liquide ?
Comment choisir son liquide ?
La provenance du e-liquide

En savoir plus
Tout savoir sur le e-liquide DIY

LE E-LIQUIDE DIY

Qu’est ce que le e-liquide DIY ?
Les composants
Fabriquer son liquide ?

En savoir plus
Tout savoir sur les atomiseurs

L’ATOMISEUR

Qu’est ce qu’un atomiseur ?
Les différents types
Choisir son atomiseur ?

En savoir plus